Le magazine Contact

La zone d'échanges entre l'Université Laval,
ses diplômés, ses donateurs et vous

Le magazine Contact

Hiver 2020

À pleines pages

Voici une sélection de livres que diplômés et professeurs ont récemment fait paraître.

Trente images qui ont révélé l’Univers: de la Lune à l’aube cosmique
Jean-René Roy, professeur retraité du Département de physique
Presses de l’Université Laval, 296 pages
Depuis des lunes, le ciel étoilé fascine savants et scientifiques, qui ont œuvré à dépeindre les mystères qu’il recèle. À partir du grand catalogue universel de dessins et de photo­graphies illustrant astres et phénomènes cosmiques, l’astrophysicien Jean-René Roy en a sélectionné trente qui, selon lui, ont radicalement changé la conception humaine de l’Univers. Chacune de ces images fait l’objet d’un chapitre complet qui présente son contexte sociohistorique et explique les savoirs inédits ainsi que les nouvelles pistes de recherche qu’elle a fait naître. De nombreuses illustrations en lien avec chacune des trente images dites «transformatrices» agrémentent la lecture de ce beau panorama de l’astrophysique, allant des schémas de la Lune hérétique tracés par Galilée aux images de la galaxie NGC4993 (à 144 millions d’années-lumière) captées par le télescope spatial Hubble.

***
Curieuses histoires de plantes du Canada, 1867-1935, tome 4

Alain Asselin, professeur retraité du Département de phytologie, et Jacques Cayouette (Théologie 1965, 1968; Bio-agronomie 1976)
Éditions du Septentrion, 267 pages
Après s’être penchés, dans les trois premiers tomes, sur les événements et les savoirs liés à la période comprise entre 1000 et 1867, Alain Asselin et Jacques Cayouette poursuivent leur série brossant un tableau des végétaux du Canada avec cet ouvrage comportant 34 histoires s’étant déroulées entre 1867 et 1935. Ils ont choisi d’y dépeindre l’apport de personnes, d’établissements d’enseignement et de groupes de recherche – principalement du Québec – qui ont étudié les plantes sur le plan agricole, alimentaire, ornemental, médicinal, forestier ou scientifique. Les auteurs nous livrent également de jolies anecdotes, comme celle de cette première fête des Arbres, tenue à Québec et à Montréal en 1883, qui a donné lieu à une plantation d’érables, de bouleaux, de merisiers et de trembles. Agréablement illustré, l’ouvrage se clôt avec un chapitre portant sur le frère Marie-Victorin et sa célèbre Flore laurentienne.

***
Sortir la Bible du placard: la sexualité de la Genèse à l’Apocalypse
Sébastien Doane, professeur à la Faculté de théologie et de sciences religieuses
Éditions Fides, 199 pages
La Bible n’est pas un ouvrage pudibond, exempt de toute allusion au plaisir charnel. Dans ses textes composés par moult auteurs, les discours sur la sexualité sont pluriels, incluant des passages plus sensuels. «Sodomie», «connaître au sens biblique» et «prendre son pied» sont quelques-unes des expressions qui ont leur source dans la Bible. Levant le voile sur des poèmes érotiques, des récits d’adultère et des rencontres amoureuses, Sébastien Doane entend rétablir les faits quant à la présence de la sexualité dans ces écrits sacrés.

***
La télévision au Québec : miroir d’une société
Robert Armstrong (Économique 1977)
Presses de l’Université Laval, 303 pages
En compétition avec les nouveaux géants des médias en ligne, l’industrie de la télévision québécoise réussit tout de même à tirer son épingle du jeu. Comment y parvient-elle? C’est l’une des questions au cœur de cet essai. Après un survol historique de la fonction de la télévision produite en langue française au Québec, Robert Armstrong approfondit des aspects comme la réglementation et le passage au numérique pour expliquer à la fois la persistance et la fragilité de ce miroir de notre société.

***
Le Coach : l’histoire de Jacques Dussault
Steve Vallières (Enseignement secondaire 1998)
Éditions Hurtubise, 352 pages
Dans les années 50, alors que le hockey était une quasi-religion au Québec, peu de petits francophones s’intéressaient au football. Pourtant, Jacques Dussault a eu un véritable coup de foudre pour ce sport vers l’âge de 6 ou 7 ans. Découvrez, dans cette biographie signée par Steve Vallières, comment cet homme est devenu le premier entraîneur-chef francophone d’une équipe de football professionnel.

***
Gérer les employés «difficiles»: à vous de jouer
Marc Lapointe (Relations industrielles 1978)
Éditions Maletto, 59 pages
Savoir composer avec un employé qui présente des problèmes de rendement ou de comportement n’est pas chose facile. Dans cet ouvrage destiné aux gestionnaires et aux conseillers en ressources humaines, Marc Lapointe propose des moyens de différencier les employés «difficiles» des autres en difficulté temporaire ainsi que d’établir un cadre d’intervention structuré pour réduire les répercussions de ces personnes sur le climat de travail.

***
Olivier-Elzéar Mathieu: de Saint-Roch à archevêque de Regina
Jacques Mathieu, professeur émérite du Département des sciences historiques
Éditions du Septentrion, 389 pages
Dans cette biographie, Jacques Mathieu raconte le destin peu commun d’un fils d’ouvrier devenu recteur de l’Université Laval (1899-1908), puis premier évêque de Regina (1911-1929). Né à Québec la veille de Noël 1853, Olivier-Elzéar Mathieu est un pionnier trop méconnu qui a notamment contribué à l’éducation et à la progression du fait français dans l’Ouest canadien.

***
L’étonnante constance de l’âme
Louis-M. Cossette (Droit 1971)
Éditions de l’Apothéose, 701 pages
Dans ce roman, Adam Brown, jeune journaliste dans un petit journal new-yorkais, reçoit une série de lettres non signées qu’on lui enjoint de publier dans son quotidien. Certaines de ces lettres, adressées au pape et au président des États-Unis, inquiéteront Interpol et le FBI, qui commenceront une enquête pour démasquer l’auteur épistolaire anonyme et découvrir ses intentions.

***
L’amour virtuel, un amour véritable?
Caroline Gravel (Philosophie 2011, 2018)
Presses de l’Université Laval, 229 pages
L’amour se trouve-t-il sur Internet? De cette question en naissent beaucoup d’autres. La communication en ligne, plus lente et nuancée, est-elle préférable? Du même coup, ne perd-on pas tout ce que le langage non verbal décèle? Dans son essai, Caroline Gravel examine les points positifs et négatifs des relations virtuelles. D’un côté, elles déjouent les pièges de la beauté corporelle pour s’attarder à la beauté de l’âme, mais, d’un autre, elles dénient l’importance du rapprochement physique. Toutes ces interrogations amènent bien sûr à la question fondamentale: qu’est-ce que l’amour?

***
Tout comme les tortues
Marie-Christine Chartier (Psychopédagogie 2018)
Éditions Hurtubise, 229 pages
Avec une alternance des voix narratives, Marie-Christine Chartier dépeint les suites d’une rupture amoureuse: un amant abandonné qui retrouve partiellement le goût de vivre dans les bras d’une autre fille; cette fille qui s’inquiète de ne pouvoir égaler la précédente blonde de son amoureux; et cette première amante blessée qui fuit en Amérique du Sud pour oublier sa peine. Au retour de la première amoureuse, les raisons de la rupture sont enfin exprimées, ce qui rend le pardon et la guérison possibles.

***
Le plaisir des images
Maxime Coulombe, professeur du Département des sciences historiques
Presses universitaires de France, 181 pages
Les images ont le pouvoir d’apaiser, de stimuler, de remémorer, d’instruire et, bien sûr, d’émouvoir. D’où tirent-elles toute cette puissance? À leur vue, quels mécanismes opèrent en nous? Se basant sur des recherches en neuro­sciences, en sciences cognitives et en histoire de l’art, Maxime Coulombe, sociologue et historien de l’art contemporain, montre comment et pourquoi les images agissent sur nous.

***
La langue racontée: s’approprier l’histoire du français
Anne-Marie Beaudoin-Bégin (Linguistique 1999, 2002)
Éditions Somme toute, 152 pages
La langue est un outil de représentation sociale, un vecteur d’identité et un matériau artistique. On s’en sert pour se définir et elle évolue ainsi au gré de l’usage qu’on en fait. Teintée par les modes et les contradictions des êtres humains qui la façonnent, la langue, nous rappelle Anne-Marie Beaudoin-Bégin, est tributaire de la vie de ses locuteurs. L’histoire du français qu’elle retrace, c’est celle des gens qui l’ont parlé.

***
Courtiers et entrepreneurs: le courtage financier au Québec, 1867-1987
Marc Vallières (Histoire 1970, 1980; Administration 1973)
Éditions du Septentrion, 457 pages
L’accession des Québécois francophones au monde des affaires est redevable aux institutions financières qu’ils ont créées: caisses populaires ainsi que sociétés d’assurances et de courtage financier. Marc Vallières explique comment, pendant plus d’un siècle, les courtiers ont joué un rôle déterminant dans l’organisation des marchés financiers au Québec, ce qui a permis la réussite des entrepreneurs francophones.

***
Rencontres
Jean-Louis Drolet (Psychologie 1976, 1978)
Éditions Le Dauphin Blanc, 179 pages
Un jour, la vie de Tom s’écroule: sa femme le trompe et son entreprise fait faillite. Dépressif, il décide de quitter la ville pour un voyage improvisé. Durant ce périple, il fait une série de rencontres qui l’amènent à revoir ses positions sur les rapports humains, la bonté et l’amour ainsi qu’à rechercher sa propre voie vers le bonheur.

Haut de page
  1. Aucun commentaire pour le moment.

Note : Les commentaires doivent être apportés dans le respect d'autrui et rester en lien avec le sujet traité. Les administrateurs du site de Contact agissent comme modérateurs et la publication des commentaires reste à leur discrétion.

commentez ce billet

M’aviser par courriel des autres commentaires sur ce billet