Le magazine Contact

La zone d'échanges entre l'Université Laval,
ses diplômés, ses donateurs et vous

Le magazine Contact

Printemps 2005

Trois appuis de taille

Trois entreprises versent des dons significatifs à la campagne <em>De toutes les révolutions</em>: le Mouvement Desjardins, la Banque nationale et Zone Université Laval.

MOUVEMENT DESJARDINS: UN DON DE 2 MILLIONS$

    Fidèle partenaire du développement de l’Université Laval, le Mouvement des caisses Desjardins fait, une fois de plus, preuve de son engagement en octroyant un appui de taille à une variété de projets répartis dans quatre facultés, dans le cadre de la campagne De toutes les révolutions. L’annonce d’une aide globale de 2 millions$ a été faite, en présence du président et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins, Alban D’Amours, lors d’un événement tenu au pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval.

L’investissement de Desjardins servira à financer une multitude de projets touchant les jeunes, la santé, les régions, le développement durable ainsi que l’entrepreneurship. Concrètement, ce don servira à financer cinq chaires: la Chaire industrielle sur les bois d’ingénierie structuraux et d’apparence, la Chaire en obésité, la Chaire de cardiologie Bertrand-Fradet, la Chaire multifacultaire de recherche et d’intervention sur la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine ainsi que la Chaire d’entrepreneuriat et innovation.

«Le Mouvement Desjardins, tout comme l’Université Laval, est conscient de l’urgence d’agir afin de combler les besoins en matière de relève et d’offrir aux étudiants toutes les chances d’acquérir une formation de qualité qui les prépare adéquatement à constituer la relève», expliquait le recteur Michel Pigeon.

Depuis près de 20 ans, le Mouvement des caisses Desjardins contribue de manière importante aux divers projets mis de l’avant par l’Université Laval. Il a été de toutes les campagnes de financement et sa contribution totale s’élève à quelque 5 millions$ depuis 1986. Son apport au domaine de l’éducation est impressionnant.

En plus des dons faits à l’Université Laval, le Mouvement Desjardins distribue le plus grand nombre de bourses universitaires privées au Québec. Un concours sera d’ailleurs organisé en août 2005 pour les étudiants de l’Université Laval, et l’heureux gagnant verra ses frais de scolarité payés jusqu’à concurrence de 1500$.

«Le Mouvement des caisses Desjardins est fier d’être à nouveau associé à un projet d’envergure de l’Université Laval, a souligné M. D’Amours. Notre engagement soutenu à de multiples projets, principalement aux actuelles chaires d’étude, démontre toute l’importance que Desjardins accorde à l’éducation et à la préparation de la relève, des valeurs qui nous sont chères.»

Groupe financier intégré de nature coopérative, le Mouvement des caisses Desjardins est la plus grande institution financière au Québec et la sixième en importance au Canada, avec plus de 5 millions de membres et clients et un actif global de plus de 104 milliards$. Il regroupe un réseau de caisses et de centres financiers aux entreprises au Québec et en Ontario, ainsi qu’une vingtaine de sociétés filiales, dont plusieurs sont actives à l’échelle du pays.

LA BANQUE NATIONALE: UN MILLION POUR LES ÉTUDIANTS

    C’est au salon Hermès du pavillon Palasis-Prince de l’Université Laval qu’a eu lieu l’annonce d’un don de un million de dollars de la Banque Nationale visant la création d’un fonds permanent de bourses de recrutement en actuariat, en administration et en économique.

La Banque Nationale, fière partenaire de l’Université Laval depuis plus de 35 ans, réitère ainsi son engagement envers la jeunesse et l’éducation. Le recteur de l’Université Laval, Michel Pigeon, la vice-rectrice au développement et aux relations internationales, Diane Lachapelle, le vice-président Vente et service aux particuliers de la Banque Nationale, Marc Taillon, ainsi que les premiers boursiers de ce fonds ont célébré ensemble ce partenariat qui s’inscrit dans le cadre de la campagne de financement De toutes les révolutions.

Pour le recteur, le généreux geste de la Banque Nationale envers l’Université Laval reflète l’importance qu’accordent ses dirigeants à l’enjeu de la relève. En plus d’être une source de motivation à performer, c’est la marque d’une reconnaissance d’un succès scolaire qui mérite un appui concret et durable.

Le Fonds de bourses de recrutement Banque Nationale s’adresse aux étudiants désireux de s’inscrire au deuxième ou au troisième cycles en actuariat, en économique ou en sciences de l’administration. Une bourse de 10 000$ est attribuée annuellement dans chacun de ces trois domaines.

Geneviève Champoux, étudiante en sciences de l’administration et récipiendaire d’une bourse de la Banque Nationale pour 2004-2005, a tenu à transmettre ce message: «Sans vouloir m’étendre sur la question du coût et de l’accès à l’éducation, déjà largement médiatisée par les temps qui courent, je voudrais seulement faire remarquer qu’un geste comme celui posé par la Banque Nationale permet à des étudiants déterminés d’accomplir leur objectif: poursuivre aujourd’hui leur chemin sur la voie de la connaissance afin de pouvoir demain mettre à contribution leur expertise dans la société.»

«À la Banque Nationale, nous croyons que l’essor de notre société ne peut se réaliser sans l’accès à une éducation de qualité, a pour sa part évoqué Marc Taillon. Et c’est cette qualité qui permet le plein épanouissement des habiletés de chaque individu. Il est important pour nous que des jeunes –et des moins jeunes– puissent poursuivre des études de niveau supérieur afin de contribuer au développement économique durable de notre société.»

ZONE UNIVERSITÉ LAVAL: 100 000$ POUR LA BIBLIOTHÈQUE

    À l’occasion du lancement de la campagne De toutes les révolutions, volet communauté universitaire, en février dernier, le président du conseil d’administration de Zone Université Laval, Cédric Williams, a fait l’annonce d’un appui majeur à la campagne. Pour le volet 2005, Zone fait un don total de 100 000$ au Fonds de la Bibliothèque, soit 50 000$ de plus que ce qui avait été prévu initialement. Une agréable  nouvelle qui a réjoui les nombreux bénévoles présents, de même que les coprésidents de la campagne,

 André Vézina et Jean-Paul Laforest. «Ce don, souligne M. Laforest, nous permet de croire que le volet communauté universitaire part du bon pied. Vous donnez ici un bel exemple du soutien des services à l’essor de l’Université Laval. C’est extrêmement apprécié!» Le fonds le plus populaire de la campagne de 2004 a d’ailleurs été le fonds destiné au développement de la Bibliothèque.

Depuis 2001-2002, Zone a apporté plus de 200 000$ au Fonds de la Bibliothèque de l’Université Laval, ce qui a permis d’enrichir les collections. Présente sur le campus depuis 1986, Zone est l’une des plus grandes librairies scientifiques de langue française en Amérique du Nord. L’entreprise offre à ses membres des biens et des services dans les domaines d’utilité pédagogique, intellectuelle et d’usage personnel. Elle propose une sélection de près de 30 000 titres et sa clientèle est constituée de près de 36 000 étudiants, professeurs et employés de l’Université Laval, ainsi que de lecteurs et chercheurs de la grande région de Québec.
Haut de page
  1. Aucun commentaire pour le moment.