Le magazine Contact

La zone d'échanges entre l'Université Laval,
ses diplômés, ses donateurs et vous

Le magazine Contact

Automne 2004

Vif succès du volet communauté universitaire 2004

Plus de 1,5 million$ recueilli auprès des membres de la communauté universitaire dans le cadre de la campagne <em>De toutes les révolutions</em>. Résultats et témoignages.

    La campagne de financement De toutes les révolutions, volet communauté universitaire 2004, obtient des résultats retentissants. En effet, l’objectif de 1,5 M$ a non seulement été atteint, mais il a été dépassé puisque 1 507 863$ ont été amassés grâce à la générosité du personnel, des étudiants et des retraités de l’Université Laval. Ce montant représente une augmentation de 5% par rapport à 2003 et porte ainsi à près de 5,1 M$ le total des sommes recueillies auprès des membres de la communauté universitaire depuis 2001, soit un peu plus de la moitié de l’objectif de 10 M$ à atteindre d’ici à 2008.

Voilà les bonnes nouvelles que les nombreux bénévoles et responsables de la campagne ont pu partager à l’occasion de  la cérémonie de clôture du volet communauté universitaire 2004, qui s’est tenue  le 15 juin dernier au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack.
 
Durant cette cérémonie, le président des opérations canadiennes de la Standard Life et président de la campagne De toutes les révolutions, M. Claude Garcia, a rappelé aux bénévoles que leur engagement aura des répercussions majeures tout au long de la campagne et que les résultats obtenus jusqu’ici nous rapprochent de l’objectif global, tout en offrant un argument de poids auprès des donateurs externes.

Pour sa part, le recteur de l’Université Laval, M. Michel Pigeon, manifestement heureux du succès remporté par la campagne, a tenu lui aussi à souligner l’engagement et le dynamisme des bénévoles, en insistant aussi sur l’éclatante démonstration du sentiment d’appartenance qui anime les étudiantes et les étudiants, les employés et le personnel retraité de l’Université Laval.

Rappelons que la campagne de financement De toutes les révolutions, placée sous la présidence d’honneur du très honorable Brian Mulroney, est la plus importante de toute l’histoire de l’Université Laval, avec un objectif de 150 M$.

***

DE TOUTES LES RÉVOLUTIONS, C’EST AUSSI…

…des administrateurs engagés


    «Je partage les mêmes objectifs que l’ensemble des membres de la communauté universitaire, soit obtenir les fonds nécessaires à la réalisation des projets de l’Université Laval. Ensemble, nous devons donner l’exemple à tous les donateurs. Si nous contribuons aux collectes de fonds, c’est que nous y croyons et que nous savons que tous les dons seront utilisés judicieusement. Les universités doivent compter de plus en plus sur les dons pour poursuivre leur développement. Or, l’Université Laval doit garantir aux donateurs que leur argent sera géré de la meilleure façon et utilisé pour des projets qui correspondent à leurs attentes.
 
«Ma présence au conseil d’administration de la Fondation permet de travailler à l’atteinte de cet objectif. Je suis moi-même diplômé de l’Université Laval et je crois que tous les diplômés devraient faire des dons, à la mesure de leur capacité financière, bien sûr. Il faut développer ce sentiment d’appartenance. Les entreprises et les gouvernements doivent aider l’Université, mais les individus aussi. J’ai beaucoup reçu au cours de mes études et de ma carrière, il est donc important pour moi d’en retourner une petite partie à mon alma mater.»

Jean Brasard, vice-président du conseil de CGI et membre du conseil d’administration de la Fondation de l’Université Laval

…des donateurs qui voient grand

«L’Université Laval m’a donné l’occasion de faire carrière dans l’enseignement du droit et d’établir avec mes collègues et mes étudiants, anciens et actuels, un intéressant réseau d’échange et de connaissances. C’est ce que j’avais souhaité au début de ma carrière. De plus, l’Université m’a invité à participer à son administration, à titre d’adjoint au secrétaire général et de responsable des affaires juridiques, de 1997 à 2001. J’ai acquis une expérience variée et enrichissante.

«Alors que j’entame la dernière décennie de ma carrière, l’Université me laisse le temps et la liberté de transmettre les expériences et connaissances que j’ai développées au cours de mes enseignements et de mes recherches en me permettant de me consacrer à la publication d’ouvrages qui aideront la relève à continuer. Merci donc à l’Université Laval et à tous ceux que j’y ai connus, que ce soit les étudiants ou les collègues…

«Je souhaite que l’Université Laval renforce, au Québec, au Canada et dans le monde, sa renommée de chef de file dans le domaine de l’éducation, tant par la réflexion de ses membres que par leur engagement personnel, scientifique ou financier. C’est pour cela que je donne avec plaisir ma contribution. Je pense ainsi rendre une partie de ce que j’ai reçu de l’Université Laval et contribuer à son développement, à sa progression et à son rayonnement.»

Jacques Deslauriers, professeur titulaire à la Faculté de droit

…des étudiants motivés

«Avec la bourse d’admission qui m’a été remise, je suis en mesure de me consacrer entièrement à mes études. Au cours de mon baccalauréat à l’Université Concordia, j’étudiais à temps plein en anglais et je travaillais 15 heures par semaine. Ce rythme de vie était stressant et ne me permettait pas d’appliquer toute mon énergie à mes &eacute;tudes. Avec la bourse que m’a accordée l’Université Laval, je pourrai réaliser le programme de maîtrise dans le temps requis. Encore une fois, merci!»

Marie-Odile Magnan, étudiante à la maîtrise en sociologie

«C’est avec plaisir que j’ai reçu la nouvelle qu’on m’offrait une bourse lors de mon inscription à l’Université Laval. Cette bourse d’admission m’a permis de diminuer le stress financier dont souffrent plusieurs étudiants et de mieux profiter de mon séjour dans la région de Québec. Je trouve très intéressant le programme de bourses d’admission de l’Université Laval et je considère qu’il est un atout aux programmes universitaires de deuxième cycle.»

Éric Madore, étudiant au deuxième cycle en expertise comptable

«La bourse d’admission qu’on m’a remise est bien plus qu’une simple aide financière. Une bourse est un encouragement à continuer ses études supérieures. Dans un domaine d’études aussi exigeant que le mien, une telle exhortation à l’effort est très appréciée.»

Michæl Leroux, étudiant au baccalauréat en actuariat
Haut de page
  1. Aucun commentaire pour le moment.